A cœur ouvert.

 

Cher communauté des ombres,

Aujourd’hui, je vous écris car j’en n’ai besoin. Je ne veux pas que tous le monde lisent ce billet, enfin d’un côté j’en n’ai envie, je suis un être humain, je suis égoïste et irrationnel.

Je suis mal dans ma peau, je me lève avec le cœur lourd de plus en plus je vieilli. Si je pouvais être une émotion, je serai l’anxiété. J’ai mal au dos, mes nœuds dans les épaules me font souffrir chaque jours et j’ai 18 ans. Qu’est ce que ce sera quand j’en aurai 40 ?

Je n’aime pas dire que je suis malheureuse car j’ai tous ce que je peux rêver. Des tas d’objet. Mais bon… Ces objets ne font aucun effet, si je ne les avais pas, je m’adapterai. Je ne veux pas dire que je suis malheureuse car je ne crève pas de faim. Je suis même un peu ronde. Cependant, je suis dotée d’une capacité émotionnel très forte. Je crois que je ressens 100x plus les émotions qu’une personne normale. Mais qui suis-je pour affirmer ça ? Je ne suis pas omnisciente, je ne suis rien comparer à l’univers. Voilà ce que je pense, je ne suis rien.

Encore hier, j’ai essayé la maïeutique de Socrate, le faite de se poser des questions. Si je ne me trompe pas.

Je me suis posée sur une table et j’ai commencé par la question  » Pourquoi n’ai-je plus d’amis ?  » Et de fil en aiguille, j’ai répondu au diverse question qui me venait. Et j’ai eu conclusion; « Mon plus grand problème est que j’essaye d’être trop parfaite pour tous. Cependant, les humains sont imparfait et cruel. Chacun aura son propre jugement sur moi. Il est impossible que je sois parfaite pour tous. Je dois apprendre à aimer mon imperfection, mon hystérie, le faite que beaucoup de pensent que je suis narcissique. Je dois prendre confiance en et ne plus avoir honte de moi, d’assumer ma personnalité spéciale et mes actes pour m’imposer. Par contre, qui suis-je réellement ? »

Je suis mal et en essayant d’être trop parfaite ou de satisfaire tous le monde, je fous la pagaille.

JE NE DOIS PAS JE LE SAIS. Cependant, c’est compliqué quand tu as l’impression qu’on te regardes mal. En plus c’est frustrant, ma famille s’est déchiré l’année passée avant mon départ au Japon. Et je suis là, au milieu à essayer d’être l’équilibre. Mais je ne peux pas, j’ai que 18ans. Je ne peux pas être l’équilibre d’une famille; J’ai l’impression de me décomposer de l’intérieur. Mon mental est au point mort et je n’arrive pas à remonter la pente. Je suis fragile. Très fragile.

Je suis en stresse permanent d’être moi-même mais en même temps, je ne sais pas qui je suis. On me démolit. J’ai besoin d’aide. MAIS JE LE SAIS, SEULE MOI PEUT M’AIDER. SEULE MOI-MEME PEUT FAIRE EN SORTE D’ALLER MIEUX… J’ai parfois envie de mourir pour être en paix. Je vous rassure, je ne suis pas assez courageuse pour le faire.

Je devrai peut-être voir un psychologue. Je n’ai plus envie de rien. Mais bon cela coûte cher. Si j’y vais, je payerai car je ne veux pas que mes parents payent encore pour ça. Ils ont dure.  Je pense que je suis une dépressive chronique.

J’aimerai tellement pouvoir vous écrire de choses mais je ne peux pas.

 

Help.

Publicités

Une réflexion sur “A cœur ouvert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s