A cœur ouvert.

 

Cher communauté des ombres,

Aujourd’hui, je vous écris car j’en n’ai besoin. Je ne veux pas que tous le monde lisent ce billet, enfin d’un côté j’en n’ai envie, je suis un être humain, je suis égoïste et irrationnel.

Je suis mal dans ma peau, je me lève avec le cœur lourd de plus en plus je vieilli. Si je pouvais être une émotion, je serai l’anxiété. J’ai mal au dos, mes nœuds dans les épaules me font souffrir chaque jours et j’ai 18 ans. Qu’est ce que ce sera quand j’en aurai 40 ?

Je n’aime pas dire que je suis malheureuse car j’ai tous ce que je peux rêver. Des tas d’objet. Mais bon… Ces objets ne font aucun effet, si je ne les avais pas, je m’adapterai. Je ne veux pas dire que je suis malheureuse car je ne crève pas de faim. Je suis même un peu ronde. Cependant, je suis dotée d’une capacité émotionnel très forte. Je crois que je ressens 100x plus les émotions qu’une personne normale. Mais qui suis-je pour affirmer ça ? Je ne suis pas omnisciente, je ne suis rien comparer à l’univers. Voilà ce que je pense, je ne suis rien.

Encore hier, j’ai essayé la maïeutique de Socrate, le faite de se poser des questions. Si je ne me trompe pas.

Je me suis posée sur une table et j’ai commencé par la question  » Pourquoi n’ai-je plus d’amis ?  » Et de fil en aiguille, j’ai répondu au diverse question qui me venait. Et j’ai eu conclusion; « Mon plus grand problème est que j’essaye d’être trop parfaite pour tous. Cependant, les humains sont imparfait et cruel. Chacun aura son propre jugement sur moi. Il est impossible que je sois parfaite pour tous. Je dois apprendre à aimer mon imperfection, mon hystérie, le faite que beaucoup de pensent que je suis narcissique. Je dois prendre confiance en et ne plus avoir honte de moi, d’assumer ma personnalité spéciale et mes actes pour m’imposer. Par contre, qui suis-je réellement ? »

Je suis mal et en essayant d’être trop parfaite ou de satisfaire tous le monde, je fous la pagaille.

JE NE DOIS PAS JE LE SAIS. Cependant, c’est compliqué quand tu as l’impression qu’on te regardes mal. En plus c’est frustrant, ma famille s’est déchiré l’année passée avant mon départ au Japon. Et je suis là, au milieu à essayer d’être l’équilibre. Mais je ne peux pas, j’ai que 18ans. Je ne peux pas être l’équilibre d’une famille; J’ai l’impression de me décomposer de l’intérieur. Mon mental est au point mort et je n’arrive pas à remonter la pente. Je suis fragile. Très fragile.

Je suis en stresse permanent d’être moi-même mais en même temps, je ne sais pas qui je suis. On me démolit. J’ai besoin d’aide. MAIS JE LE SAIS, SEULE MOI PEUT M’AIDER. SEULE MOI-MEME PEUT FAIRE EN SORTE D’ALLER MIEUX… J’ai parfois envie de mourir pour être en paix. Je vous rassure, je ne suis pas assez courageuse pour le faire.

Je devrai peut-être voir un psychologue. Je n’ai plus envie de rien. Mais bon cela coûte cher. Si j’y vais, je payerai car je ne veux pas que mes parents payent encore pour ça. Ils ont dure.  Je pense que je suis une dépressive chronique.

J’aimerai tellement pouvoir vous écrire de choses mais je ne peux pas.

 

Help.

Réflexion.

Vintage-Photography-46-HD-Wallpaper.jpg

J’aime la photographie exprime une solitude et un vide qui te donne envie de ne jamais le quitter.
J’aime quand un humain ou même le vide est devant tes yeux.
Je sais que j’aimerai ne jamais m’envoler.
Je sais que je dois me taire et commencer une autre façon de se battre.
Peut-être un peu plus spirituel. Ne plus penser à rien, faire le vide avec tous.

Vers la fin.

DSCN4411

お・ま・た・せ!

 Je suis vraiment désolé. Je n’ai rien poster pendant plus d’un mois… Je n’avais pas le coeur pour… J’étais dans une grande remise en question et je n’avais pas envie de faire encore un article où je me plaignais.

Lire la suite

Bonheur et Nostalgie. Curieux mélange.

large (30)
Bonjour à tous !
Aujourd’hui, je viens vous parler encore de moi.( Pour pas changer :D)
Je me sens heureuse en ce moment car je commence réellement à apprécier mes moments ici. De plus, je suis enfin dans une famille d’accueil qui me convient moralement. J’attend tout les soirs impatiemment pour pouvoir leur parler et rire. Je n’ai même plus envie de m’enfermer dans ma chambre avec mon pc. C’est naturel et non forcer comme au paravent.

Lire la suite

Une journée paisible… Nouvelle famille, Japon, Nouvel endroit.

large (26).jpg
Bonjour à tous,
 Aujourd’hui, je viens vous parlez de mon changement de famille que je craignais tant.
 Tout d’abord, j’ai changé hier soir vers 19h. Quand je suis arrivée dans la famille, ils m’ont directement accueilli sans aucune gêne. Les enfants sont très chaleureux. Je connaissais déjà la grande sœur car elle était dans le même lycée que moi en dernière année. La famille respire la joie de vivre et est très présente jusqu’à maintenant. Je me sens mieux ici car en premier temps, je sens que j’aurai plus de contact avec elle que mon ancienne famille d’accueil. Et puis parce que j’ai enfin ma chambre à moi seule et je peux mettre mes affaires comme je veux. Je me sens moins comme un sdf et comme un jouet.
 Mais bon… Malgré que je me sens mieux, je suis un peu triste d’avoir quitter l’autre famille si rapidement.
Je suis très fatiguée donc je vous fais plein de bisous. :*

Aujourd’hui, j’ai le sourire… Japon, Lycée, etc.

DSCN2326
Bonjour à tous !
 Aujourd’hui, je voulais partager ce qui m’as rendu le sourire alors que la journée n’avait pas bien commencer. J’étais triste en allant à l’école, je cherchais juste moyen d’échapper à quelque chose donc j’ai attendu et c’est venu. Comme vous le savez peut-être en mars, c’est la fin de l’année scolaire Japonaise donc aujourd’hui nous avons fait la répétition pour les 3ème ( Terminal- Réthorique). Mais après la fameuse répétition, l’après-midi, nous avons assister à une sorte d’hommage pour les future diplômés. Cela m’as énormément émue car les professeurs ont montré toute les photos prises pendant les 3 dernières années, on pouvait les voir lors du premier jour à l’école jusqu’à la Graduation.

Lire la suite

Anna-M. lit en anglais – Nos étoiles contraires – John Green

nos-etoiles-contraires-619331

Auteur : John Green 

Editions : Nathan ( Pour le côté francophone mais anglophone  c’est l’édition  » Penguin »)
Genre : Jeunesse/ Romance / Maladie
Divers : Comme beaucoup le savent, il existe une adaptation cinématographique. 🙂 

Lire la suite